Montauban

Antenne de Montauban

MONTAUBAN

Résidence du Fort, (se faire préciser la salle à l’accueil)

5, rue du Fort – Montauban 82000

Renseignements : Quynh MARTIN 05 63 63 17 19 nqmartin@wanadoo.fr

 

 

Le jeudi 14 décembre à 20h

RENDEZ-VOUS LECTURE  ET ETUDE                                                                                   

            L&É Montauban 141217

Être une femme, être un homme

La question du genre au XXIe siècle

Qui suis-je en tant qu’être sexué ? 

Parvenir à assumer d’une  façon singulière son être sexué, être cette femme ci, être cet homme là, au-delà de toute norme, la question du genre se pose comme un enjeu crucial de l’existence. Par delà la réduction du genre à une construction social, par delà la croyance en la nature, en psychanalyse le genre  est ce qui éveille en chacun  la question de ce qu’il désir et de qui désire sexuellement et amoureusement.

Avec la psychanalyse, avec et après Freud et Lacan, le genre que l’on a, le genre que l’on est, s’inscrit de façon très singulière dans l’histoire  de chacun. Il  renvoie aux conjonctures primordiales du sujet où il ne s’agit pas d’anatomie, mais de contingence. De la relation aux parents, aux hommes et femmes qui parlent et désirent, de la rencontre avec la virilité et la féminité, du rapport  au désir du père, au désir de la mère au travers de leur parole, le jeune sujet parlant, inconsciemment, façonne son mode d’être sexuellement et amoureusement, au gré de ses identifications et de la marques de mots sur son corps. Son destin se joue là.

Clotilde Leguil, philosophe, psychanalyste éclairée de Freud et Lacan, nous livre sa compréhension fine des discours idéologiques, de certains films, et autofictions d’auteurs qui font référence du XX e au XXIe S. Nous mettons à l’étude son livre L’être et le genre, reflexion, rire, émotion garantis.

          A partir de : 

-Clotilde LEGUIL, L’être et le genre, chez PUF. 2015

 – Romuald HAMON, Jouissance et position féminine  in « Les fondamentaux de la psychanalyse lacanienne » 

–  J-Alain Miller, Des semblants dans la relation entre les sexes, in  La Cause freudienne, n° 36, Navarin Seuil. 

– S.Freud,  Quelques conséquences psychiques de la différence anatomique entre les sexes, in la vie sexuelle, Paris, PUF, 1969.

– J.Lacan,  L’étourdit,  in Autres écrits, Le champ freudien , Seuil. P. 449

– J. Lacan, télévision,  in Autres écrits, Le champ freudien , Seuil. P.509

> – De Judith Butler, Trouble dans le genre ,ed La découverte /poche.

1er RV. 14 dec 17  Pour introduire le genre : sexuation, jouissance féminine et l’insoutenable légèreté du genre. Avec le texte de R.Hamon et C. Leguil p. 1 à 22 



ARCHIVES

Jeudi 9 novembre à 20H

Rendez-vous Lecture et Etude : L’Affinity therapy, du nouveau pour l’autisme.

Capture d_écran 2017-09-12 à 19.37.10


Jeudi 12 octobre à 20H

Rendez-vous Lecture et Etude : L’Affinity therapy, du nouveau pour l’autisme.

 

Vendredi 20 octobre à 19H

IMG_0813.PNG

Samedi 21 octobre à 14h

Événement préparatoire aux 47ème Journées de l’Ecole

Mise en page 1image002

 

https://goo.gl/maps/3Q3fejAL1eN2
infolamusecine@orange.fr
Tél. 05 63 63 44 74
www.lamusecinema.org
https://www.facebook.com/lamusecinema?ref=hl
www.eidoscinema.org

BANDE ANNONCE

***

Capture d_écran 2017-09-12 à 19.37.10

***

***

vendredi 15 septembre à 20h30

affiche 1

affiche 2

– Le lien social au XXIème siècle- Psychanalyse & Cinéma-

Projection, discussion et débat du film Pas comme des loups, en présence du réalisateur Vincent Pouplard.

BANDE ANNONCE

*****

Capture d_écran 2017-05-11 à 09.47.07

Capture d_écran 2017-05-11 à 09.48.06

Capture d_écran 2017-05-11 à 09.47.19Capture d_écran 2017-05-11 à 09.47.30Capture d_écran 2017-05-11 à 09.47.40Capture d_écran 2017-05-11 à 09.47.48

***

jeudi  2 février  2017  à 20h 

    L’OBJET  CACHÉ à  partir de 

LA  CAUSE DU DÉSIR  

 REVUE DE PSYCHANALYSE N°94

                                                   61uyay7i6ql-_sx195_

 Un désir et une contingence, le désir de changer de support, étudier un numéro d’une revue, le premier jour des 46e J de l’École sur l’objet regard, devant l’étale d’ECF-échoppe, je tombe en arrêt, le dernier numéro de La Cause du désir est sorti, sur L’objet caché. La revue, le thème, à l’évidence, C’est ça !

l’objet a de Lacan ou L’objet perdu de Freud, questionné, étudié, et toujours reste inconnu.

Désiré, défendu, refoulé, il se cache, se métamorphose, se travestit, … parmi les objets cotables, les lathouses du marché. Précieux ou abject, il se signale par l’angoisse, le dégoût, l’horreur ou le ravissement. J-A Miller nous le livre comme  l’objet jouissance, « le divin détail »qui se niche au cœur  du fantasme. Sainte Agathe, sereine, offre à l’Autre, posés sur un plateau ses seins, objet a, perdu et cause du désir.

Support du sujet, il se cache dans la parole de l’analysant… en fin d’analyse peut-être sera-t-il débusqué. «…le sujet évanouissant aspire à se retrouver par le biais d’une sorte de rencontre avec cette chose miraculeuse définie par le fantasme. Dans sa quête il est soutenu par ce que j’appelle l’objet perdu …l’objet a est bien connu de tous les psychanalystes, étant donné que toute la psychanalyse est précisément fondée sur l’existence de cet objet si particulier. Mais la relation de ce sujet barré avec cet objet a est la structure toujours retrouvée dans le fantasme qui soutient le désir… » J Lacan La cause du désir p.15

Une vingtaine d’auteurs ont collaboré à ce numéro de La revue de l’ECF, des articles assez courts dont le saillant serait à saisir, plus un texte inédit d’après Lacan et deux de J-A Miller…de quoi nourrir notre envie de savoir sur l’objet a et ses cachotteries

1ère RV 10/12/16 : La Cause du Désir, revue de psychanalyse, n°94, Navarin éditeur, p.4 à 49. L’intérêt de croiser les textes de Lacan et JAM avec celui de C.Leguil sur le sein lacanien.  

2me RV 12/1/17 : Nouvel éclairage : points de vue sur quelques objet choisis et témoignages     d’A.E sur la trajectoire de l’objet a. p.36 à 99 et 114 à 125                                                    

3me RV 2/2 17 : L’objet anal et le sujet obsessionnel, puis L’objet voix, à partir de :

Jacques Lacan, Le Séminaire livre x l’angoisse, Seuil 2004, p. 281 à 295 – p.341 à 379 –

Jacques-Alain Miller, Introduction à l’angoisse, la Cause freudienne, nouvelle revue de psychanalyse n°58, Navarin,  p 61 à 100

Jacques Lacan, Des noms-du-père, Editions du Seuil col. Comment faire pour enseigner, 2005, chap.4 p.65 à 104

****

PSYCHANALYSE ET CINÉMA du 19 novembre 2016 À CARCASSONNE

Philippe Lacadée : l’adolescence

(Cliquer sur l’image)

capture-decran-2016-12-22-a-19-05-48

********

jeudi 10 novembre 2016 à 20h   

    L’école, lieu et liens pour les adolescents ?

———————

                  La psychanalyse et l’école.

Face à l’indifférence, au refus scolaire ou à la violence verbale de certains élèves, Philippe Lacadée  propose d’abord de s’interroger sur le sens du langage, Qu’est ce que parler veut dire ? chaque être humain doit traduire dans la langue dite du sens commun une part de son être pour entrer dans le lien à l’Autre, dans le lien social.

 C’est ce lien à l’Autre de la langue articulée qui peut être mis en difficulté à l’époque actuelle où les objets capitalistes pulsionnels sont omniprésents, où l’objet de consommation est devenu plus important que le désir savoir.

 Face l’élève consommateur, habitué à jouir de ses sensations immédiates en se branchant sur l’Autre de la machine, Freud invite à ne pas reculer devant le « fâcheux », c’est-à-dire ici, devant  l’échec scolaire. Savoir accueillir la langue de l’élève, dire OUI à ce qu’il répète, au symptôme, reconnaître son mode singulier de jouissance, pour mieux dire NON au débordement de celle-ci qui peut conduire au refus scolaire, c’est le pari du lien social qui respecte le fâcheux soit le symptôme. C’est le pari du CIEN*.

L’élève est très sensible à la valeur qu’il pense avoir pour un professeur.

La présence de celui-ci, exigeante, inventive, porteuse d’un désir de transmettre ce qui fait l’humain, ce qui fait l’apprentissage de la vraie vie, est essentielle pour que l’élève cède une part de jouissance immédiate, libérant le désir de savoir afin de s’ouvrir à la vie de l’esprit.

*CIEN : centre interdisciplinaire sur l’enfant, créé par l’Ecole de la Cause freudienne

 

A partir de :

 – Freud S., « Sur la psychologie du lycéen » et «Pour introduire la discussion sur le suicide» in Résultats, idées, problèmes, vol.I.,1890-1920, Paris PUF,1984. Aussi dans Lacadée P., La vraie à l’école, Paris, Editions Michèle, 2013, p.

Lacadée P., Vie éprise de parole – Fragments de vie et actes de parole,Paris, Editions Michèle, 2012,

Lacadée P., La vraie vie à l’école La psychanalyse à la rencontre des professeurs et de l’école, Paris, Editions Michèle, 2013

Lacadée P., Le malentendu de l’enfantQue disent les enfants et les adolescents d’aujourd’hui ? nouvelle édition revue et augmentée, Paris, Editions Michèle, 2010

Lacadée P., L’éveil et l’exil, Editions Cécile Defaut, Nantes 2007.

 

          2ème partie : les soirées 15 septembre, 13 octobre, 10 novembre

 lecture &étude du livre La vraie vie à l’école La psychanalyse à la rencontre des professeurs et de l’école de P.Lacadée

soirée du 15/9 : – l’introduction et chap 16 : p. 203 à 213 : s’orienter de 3 textes de Freud.                – puis, aux XXIe siècle : la langue à l’école  et  Des élèves pas sans professeurs : chap. 1 à 6 : p. 18 à 92

soirée du 13/10 : à partir des p 93 à 147 : – réflexion sur la pulsion de mort à l’école selon 2 axes : les origines de  cette pulsion et ses manifestations au XXIe s. chez les jeunes ;

                                                                        – puis, Tracer une voie dans l’impossible d’éduquer, l’accent est mis sur le désir, celui de l’enseignant afin d’éveiller celui de l’élève…

soirée du 10/11 à partir des p.149 à 198 :  L’école, un lieu et des liens pour les adolescents , est-ce possible ?

montaubanlacadee

unnamed

Publicités