Tarbes/Pau

Bureau de ville de Tarbes/Pau

Responsable : Bertrand Condis – Mail : bertrand.condis@yahoo.fr

***

Samedi 15 septembre à PAU (Espace Dantza, 19 rue Bourbaki) : Journée avec Philippe Lacadée « Quand ça chauffe trop. Variation clinique de la violence »

La violence chez l’enfant et l’adolescent se présente de manière multiple et singulière. Elle peut désigner ce que le sujet ne parvient pas à dire du fait de sa difficulté à trouver les mots. Dans ce cas elle prend la valeur d’une revendication, d’un vouloir dire du sujet qui se manifeste à l’intention de l’Autre, d’une manière masquée et refoulée. Elle peut également se présenter de manière brute, sans parole, sans pourquoi, comme la seule défense possible du sujet face au réel qui le persécute.

Comment se faire le partenaire de l’enfant et de l’adolescent en accueillant cette violence ? Comment trouver avec lui une autre voie ? Telles sont les questions que nous aborderons avec Philippe Lacadée.

10h : Atelier clinique. Réservation obligatoire au 06.74.62.99.29. Entrée : 7€

15h: Conférence et conversation. Réservation 05.33.11.30.24, Information 06.74.62.99.29. Entrée : 8€

affiche lacadéeV1.jpg

flyer verso conversation V2

Mercredi 16 Mai à 20H45, à la Maison des adolescents (MDA65, 2 av Bertrand Barère Tarbes) : Soirée d’études « Les psychoses »

Dans le cadre des soirées d’études consacrées à la psychanalyse, l’Association de la Cause Freudienne Midi-Pyrénées (ACFMP) antenne TARBES vous propose cette année comme thématique « Les psychoses ».

L’histoire de la psychanalyse s’est intéressée à la psychose, facilement repérable par sa symptomatologie qui présente des phénomènes élémentaires, des hallucinations et des délire articulés.

Dans nos institutions et nos cabinets nous sommes confrontés à des versions non standards de psychose, et ceci a tendance à rendre floue la clinique.

Jaques Alain Miller, en 1998, a procédé à un remaniement théorique en introduisant le terme de « psychose ordinaire » face à l’impossibilité de classer certain cas de psychose à bas bruit.

Ces soirées sont ouvertes à tous ceux qui s’intéressent à la psychanalyse.

Renseignements : Bertrand Condis +33 6 74 62 99 29


Vendredi 8 décembre 2017 à 20h

Théâtre le Pari – 21 rue G. Clémenceau à Tarbes

Nommer le singulier

Nommer le singulier

Mathilde est le personnage principal de la pièce de théâtre en résidence ce mois-ci. Elle est trentenaire et elle vient d’aménager dans son appartement. Lors de sa pendaison de crémaillère elle se questionne sur elle, sur sa vie de couple, et sur son avenir. Il y a quelque chose qui cloche qui se répète et dont elle n’arrive pas à trouver le sens.

Mathilde est prise entre l’étau des idéaux communs afin d’être comme tout le monde et une revendication de son désir. Dans cet écart surgit le trouble, l’énigme, qui chamboule Mathilde. Dans ces conditions, certaines personnes sont amenées à pousser la porte d’un cabinet d’analyste.

Mais pourquoi aller voir un psychanalyste ? Que se passe-il lors du premier rendez vous ? Pourquoi continue-t-on ?
A partir de la projection du documentaire de Gérard Miller « La première séance » et la conversation avec André Soueix, psychanalyste à Toulouse, nous essaierons de cerner d’un peu plus près ces questions.

 

Renseignements : +33 674 629 929

 

 



ARCHIVES

***

 

 

 

SAMEDI 16 SEPTEMBRE 2017

Tarbes

Si pour l’adolescent »la vraie vie »est ailleurs qu’à l’école,comment faire de ce lieu un moyen d’inscrire ce qui se vit en lui ,au plus prés de son corps et de ses pensées? Comment lui rendre le savoir désirable ,alors que parfois il le refuse? Comment faire de ses impasses un levier pour mettre enmouvement son désir?
Autant de questions que nous débattrons en présence de Philippe Lacadée.
Bertrand CONDIS

 

***

tarbes

Pourquoi la guerre?

jeudi 17 mars
à
19h00
au théâtre Le Pari

L’Association de la Cause Freudienne Midi-Pyrénées en partenariat avec Le Pari vous invitent à une conférence débat avec Francis Ratier Psychanalyste à Toulouse, Membre de l’Ecole de la Cause Freudienne.

Lors de cette soirée nous aborderons ce que la psychanalyse a à dire de la guerre, et de la soumission de l’individu dans le collectif.

Réservation conseillée: 05 62 51 12 00

Tarbes

 

 

***

27 mars 2015:  soirée « faire couple de Cyrano à Tinder » avec les réalisateurs du documentaire « love me Tinder »

Tarbes

***

 

Soirées Lectures et Étude de textes

 « Fantasme et Jouissance »

21 heures –  Maison des adolescents, 2 Avenue Bertrand Barère, Tarbes

Ces soirées sont ouvertes à quiconque s’intéresse à la psychanalyse.

***

Ces soirées sont ouvertes à chacun qui s’intéresse à la psychanalyse et c’est le thème « Fantasme et Jouissance » qui a été retenu pour éveiller notre réflexion cette année. 

Nous commencerons la soirée par une intervention de Dominique Couet qui reviendra sur  l’abord  freudien du fantasme  en exposant une lecture d’« un enfant est battu » afin de saisir comment Lacan, au début de son enseignement, parvient à extraire  la spécificité de ce fantasme.

 Dominique nous invite à lire les textes suivants afin de favoriser les interrogations et l’expression de chacun autour de notre thème de réflexion. Nous prendrons le temps nécessaire aux échanges et à la discussion. 
 

FREUD S. L’article « Un enfant est battu » dans Névrose, psychose et perversion, Paris, PUF, 1995, p.219-259

LACAN J. Séminaire V, Paris, Seuil, 1998, p. 233 leçon XIII du 12 Février 1958 : Le fantasme. Au-delà du principe de plaisir

 LACAN J., Séminaire VI, Paris, La Martinière, 2013, p.423 leçon XX du 13 Mai 1959 : Le fantasme fondamental

Nous terminerons par l’intervention de Chantal Simonetti. 

 

 

 

Publicités