LE 18H (3)

Soyons précis. Le texte de notre Appel mentionne les deux tours. Il s’agit bien d’un appel à voter contre Marine Le Pen au premier et au second tour (si elle y est présente). Parce que le scrutin des présidentielles se fait au pourcentage et non au nombre de voix absolu. Donc, chaque voix qui ne sera pas FN affaiblira son score au premier et au second tour.
Je dis : chaque voix.
L’Appel mentionne aussi les élections législatives, car l’issue de ce scrutin sera décisive pour ce qui est de l’Assemblée qui permettra ou pas la mise en œuvre d’une politique.
En clair, notre Appel se fait depuis l’éthique de la psychanalyse. Nous n’entrons pas dans le débat politique et plaçons au-dessus de nos convictions personnelles, l’éthique des conséquences.

Signalons une contribution, remarquable, à ce débat de J.-A. Miller parue ce jour sur le blog de Mediapart (« A gauche, le narcissisme de la cause perdue »), qui place au cœur du débat la « vraie nature de MLP et de sa meute ». Invitation à combattre sur ce terrain-là.

Comme le soleil brille aussi en Belgique, à lire également les échos de la liste PIPOLNews qui nous disent en quoi l’élection présidentielle en France regarde de très près l’Union européenne.

Gisèle Chaboudez, Présidente d’Espace analytique vient de signer l’Appel à titre personnel.

Nouveaux soutiens : Pascal Dusapin, Mariana Otero, Jacob Rogozinski, Hélène Fillières.

Ce jour, 18h, plus de 8000 signatures.
Christiane Alberti

SIGNEZ L’APPEL

Publicités