Soirée-débat VICTIME! à Toulouse : mercredi 6 mai 2015

Est-ce que j’ai une gueule de victime ?

Vers PIPOL7 3e congrès européen de psychanalyse VICTIME!
Square Brussels Meeting Center 4 et 5 juillet 2015
EUROFÉDÉRATION DE PSYCHANALYSE

http://www.pipolnews.eu/

Un trait caractérisant notre société peut être repéré comme la source profonde de notre crise actuelle : il est devenu clair que l’Autre n’existe pas.
Les médias peuvent dramatiser, s’alarmer.
Le sujet contemporain s’angoisser, se déprimer, s’agiter et répondre ainsi du fait qu’il ne trouve pas d’abri suffisant face à l’effondrement des Idéaux et des références.
Fleurit alors la multiplication des positions de victime comme réponse condensatrice universalisable à tout ce qui confronte le sujet à une irruption du réel, considérée comme un préjudice.
Et ceci, même s’il est souvent patent que de cette position mieux vaut s’en passer que s’en servir, au risque d’être englouti dans la plainte ou dans la revendication perpétuelle.
La psychanalyse introduit ici une position éthique inédite qui invite à se tenir à l’horizon de l’état contemporain de notre époque, afin d’avoir une chance d’en tirer quelques conséquences, en s’intéressant aux solutions singulières pour traiter le réel en jeu, élaborées par ceux qui ont subi parfois une atteinte majeure.

victime

Publicités